Présentation de la Tecarthérapie

La Tecarthérapie est une technologie révolutionnaire récente à destination des kinésithérapeutes, ostéopathes et médecins du sport. La TECAR ou Tecarthérapie est un procédé de régénération articulaire et musculaire particulièrement innovant. Le principe de base est de permettre la stimulation des mécanismes naturels d’autoréparation du corps humain pour favoriser la réhabilitation rapide des fonctions musculaires et articulaires.

La technologie TECAR est aujourd’hui reconnue à l’échelle internationale. Des milliers de praticiens utilisent quotidiennement cette technologie. La tecartherapie a ouvert de nouveaux horizons aux méthodes de traitement et à l’avenir de la kinésithérapie.

Tecarthérapie TECAR

Que signifie TECAR Thérapie ?

Le terme T.E.C.A.R. signifie Transfert d’Energie CApacitive et Résistive. Le Transfert d’Energie (TE) est rendu possible grâce à l’association entre le courant à Haute Fréquence et les électrodes « CET And RET » (CAR). Initialement, l’électrode CET vise le traitement des tissus mous (muscles et autres tissus liquidiens) pour une action localisée superficielle ou semi profonde. L’électrode RET se concentre quant à elle sur les tissus durs tels que les tissus osseux ou les articulations.

La TECAR thérapie permet de traiter des maladies articulaires et musculaires rencontrées fréquemment en rééducation et physiothérapie. Indolore et non invasive, cette technique est appréciée des patients grâce à la chaleur douce diffusée à l’intérieur des tissus. L’utilisation de cette technologie permet aux thérapeutes de traiter plus efficacement de nombreuses pathologies.

Comment fonctionne la Tecar Thérapie ?

Pour comprendre le fonctionnement de la Tecar thérapie, il faut tout d’abord contextualiser le domaine d’application. Nous sommes ici dans le domaine de l’électrophysiologie. Cette discipline concerne l’étude des phénomènes électriques et électrochimiques qui se produisent dans les cellules ou les tissus des organismes vivants et, en particulier, dans les neurones et les fibres musculaires. L’électrophysiologie implique la mesure de différences de tensions ou de courants électriques à différentes échelles biologiques, du canal ionique isolé jusqu’à des organes entiers comme le cœur.
Pour comprendre la tecarthérapie, il faut alors raisonner à l’échelle microscopique. A cette échelle, il est possible de comparer la cellule à une pile électrique. Celle-ci est composée d’une charge négative, à l’intérieur de la membrane, et d’une charge positive à l’extérieur.

En fonction de chaque type de tissu, il existe une différence de potentiel d’énergie. Cette valeur est fixe et connue en fonction du tissu. Par défaut, le muscle a par exemple une différence de potentiel d’énergie de – 90 mV. Lors d’une blessure ou en cas de pathologie, cet indicateur peut tomber à -20/30 mV, entrainant un disfonctionnement de la cellule qui durera plus ou moins longtemps en fonction du type de blessure ou pathologie. Le TECAR Thérapie permet, en stimulant sur le potentiel de la membrane cellulaire, d’accélérer le processus naturel de guérison des cellules.

La Tecarthérapie exploite plusieurs effets du corps humain tels que l’effet condensateur ou l’hyperthermie (très chaud) en fonction des traitements à réaliser. Par exemple, l’hyperthermie est particulièrement utile pour débloquer les articulations raides après une longue immobilisation, une contraction, une déchirure musculaire ou pour le traitement du lumbago.

TECAR Thérapie : Un équipement privilégié par les thérapeutes

Des milliers de kinésithérapeutes, ostéopathes et médecins du sport à travers le monde utilisent la tecarthérapie dans leurs traitements du quotidien. Cette technologie de pointe est utilisée dans les domaines de la physiologie classique et orthopédique ainsi que dans les univers du sport de haut niveau et de la beauté. Voici une liste non exhaustive de traitements :

  • Tendinite de l’épaule
  • Entorse et toute distorsion de la cheville avec œdème
  • Epine calcanéenne et la fasciite plantaire
  • Arthrose du genou ou de la hanche
  • Cellulite & Vergetures
  • Le lymphoedème au bras
  • Fracture du Scaphoïde
  • Syndrome de l’essuie-glace

Cette liste est non exhaustive dans la mesure où les thérapeutes sont particulièrement actifs dans l’élaboration de nouveaux traitements. En combinant leurs manipulations à l’énergie issue de la machine, ils parviennent à des résultats inattendus.

Dans la pratique, le matériel de T.E.C.A.R Thérapie est composé d’une électrode passive de type « plaque de retour » en contact avec le corps du patient. Le thérapeute travail avec une seconde électrode sur la zone à traiter. La durée du traitement dépend de la pathologie à traiter. La tecarthérapie permet cependant un gain de temps considérable pour des pathologies jugées habituellement extrêmement complexes. Il est très fréquent que les thérapeutes utilisent également la tecarthérapie dans le cadre d’exercices réalisés par le patient.

Tecar Kiné

Quelques acteurs se partagent aujourd’hui le marché de la tecarthérapie. Parmi eux, le Français Winback est le principal acteur sur ce marché.

Une technologie de rééducation appréciée par les patients

Dès la première séance, le patient constate une réduction de la douleur, rendant plus aisé le travail en profondeur par le thérapeute permettant ainsi d’accélérer le processus de rééducation ou de récupération à l’effort. Les patients apprécient donc cette technologie pour plusieurs raisons :

  1. Ils ressentent immédiatement les bienfaits de l’énergie dans les tissus.
  2. Ils bénéficient d’une rééducation plus rapide.
  3. Ils bénéficient d’un traitement efficace et sans douleur.

Le patient bénéficie donc d’un traitement plus efficace et plus rapide. Les traitements à l’aide de cet équipement offrent un gain de temps incontestable et un confort apprécié unanimement par les patients.

Des contre indications à la Tecarthérapie ?

Il existe effectivement quelques contre indications à l’utilisation de la tecarthérapie :

  • Grossesse

  • Pacemaker

  • Tumeurs malignes

  • Paresthésie de la zone traitée (ex : le diabète peut causer une perte de sensation dans le pied)